Matelot Mécanicien de la Marine Marchande
Définition du métier
Le matelot mécanicien de la marine marchande exerce sous l’autorité d’un officier machine ou d’un maître machine des fonctions polyvalentes de conduite et d’entretien régulier des installations machines d’un navire (moteurs de propulsion, groupes électrogènes et machines auxiliaires ainsi que les engins de manutention, des équipements hydrauliques de manœuvre, équipement de sauvetage et de lutte contre l’incendie,…)
 
lire la suite...
 
Il participe au service de quart à la machine (deux périodes de travail de 4 heures par vingt quatre heures) en surveillant en permanence les équipements de la salle des machines du navire. Il participe activement aux travaux d’entretien et de maintenance des organes principaux du navire et tous les engins apparaux à bord ainsi qu’aux opérations de soudage, de transfert des huiles et combustible, et de ballastage. Il effectue en outre les travaux de soudure, d’ajustage et de tuyautage. Il assure la sécurité et la sûreté du service machine en effectuant des rondes de surveillance ainsi que l’exploitation et l’entretien du matériel de sécurité. A terre, il peut exercer sa profession dans les services techniques des armateurs, ainsi que dans des chantiers navals.
 
Condition d’admission
Niveau scolaire: 4ème année secondaire section technique Age: de 18 à 26 ans Aptitude physique Réussite à un test de sélection ­
 
Durée de formation
La durée de la formation est 18 mois : 12 mois formation théorique et 06 mois formation pratique (stage embarqué à bord d'un navire de commerce). ­
 
Prérogative
Après un certain nombre d’années d’expérience à bord, le matelot mécanicien de la marine marchande peut devenir un maître mécanicien.